Communiqué de presse

L’étude FIND-CKD montre que Ferinject® réduit la nécessité d’un traitement alternatif de l’anémie

Mercredi 10 juillet 2013, ↓ accès direct au téléchargement

L’objectif de l’étude FIND-CKD était d’évaluer le mode d’administration et le dosage optimal des traitements à base de fer chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique non dialysés (IRC ND) et d’anémie ferriprive. Ferinject® (carboxymaltose ferrique) a été comparé au traitement à base de fer oral. L’étude a satisfait à son critère primaire, montrant que Ferinject® réduisait la nécessité d’un traitement alternatif de l’anémie (par ex. agents stimulants l’érythropoïèse (ASE) ou transfusion sanguine) dans cette population de patients.

L’étude FIND-CKD est l’étude la plus importante et la plus longue réalisée à ce jour sur des patients atteints d’insuffisance rénale chronique non dialysés, afin d’évaluer l’efficacité et la sécurité à long terme du fer intraveineux (i.v.) dans le traitement de l’anémie ferriprive (IDA). L’étude clinique de 56 semaines a porté sur plus de 600 patients issus de 20 pays.
L’étude a satisfait à son critère primaire en montrant que Ferinject®, administré à une dose initiale de 1’000 mg puis aux doses requises par les directives pour maintenir le taux de ferritine sérique, prolonge de façon significative la période jusqu’à ce qu’un autre traitement de l’anémie soit nécessaire chez les patients non dialysés atteints d’IRC et d’anémie ferriprive.

Alors que de nombreuses études restreintes ont eu pour but d’évaluer le mode d’administration et le dosage optimal des traitements à base de fer chez les patients souffrant d’IRC non dialysés, les données exactes sont encore rares et par conséquent les schémas de traitement de l’anémie ferriprive varient considérablement. Les résultats de l’étude FIND-CKD constitueraient ainsi une avancée significative dans l’amélioration des traitements des patients atteints d’IRC non dialysés avec IDA.

Il est important d’identifier et de traiter de manière efficace l’anémie ferriprive chez les patients non dialysés atteints d’IRC car l’anémie ferriprive comporte un risque accru de progression vers un stade terminal d’affection rénale, d’incidents cardiovasculaires et de décès chez ces patients 1,2,3. En outre, le risque d’anémie augmente à mesure que la fonction rénale se dégrade et on estime que 70% des patients souffrant d’IRC non dialysés développeront une anémie lorsqu’ils arriveront au stade de la dialyse 4. La carence en fer est la cause la plus courante d’anémie chez les patients souffrant d’IRC non dialysés et on estime que 60 à 70% d’entre eux font état d’une carence en fer 5. La carence en fer limite le fonctionnement de l’érythropoïèse et est aussi la principale cause d’hyporéaction au traitement par agents stimulants l’érythropoïèse (ASE) 6,7,8.

Les résultats détaillés de l’étude seront présentés lors de la Kidney Week de l’American Society of Nephrology (ASN), qui se tiendra à Atlanta, Géorgie, USA, du 5 au 10 novembre 2013. Une soumission aux revues scientifiques spécialisées est également prévue.

Vifor Pharma, une entreprise du Groupe Galenica, est l’un des leaders mondiaux en matière de découverte, développement, fabrication et commercialisation de produits pharmaceutiques utilisés dans le traitement de la carence en fer. La société propose également un portefeuille diversifié de produits de prescription et de produits délivrés sans ordonnance (OTC). Vifor Pharma, dont le siège est à Zurich (Suisse), étend sans cesse sa présence mondiale et dispose d’un vaste réseau de filiales et de partenaires dans le monde.

Ferinject® est un produit novateur à base de fer non-dextran administré par voie intraveineuse, découvert et développé par Vifor Pharma, une entreprise du Groupe Galenica. Le carboxymaltose ferrique est le principe pharmaceutique actif de Ferinject®. A ce jour, Ferinject® a obtenu l’autorisation de commercialisation dans 46 pays du monde, pour le traitement de la carence en fer lorsque le traitement par fer oral est inefficace ou impossible. Dans de nombreux pays, les préparations à base de fer intraveineux sont principalement utilisées pour les patients dialysés. Or, la carence en fer est aussi une complication de nombreuses autres pathologies. Vifor Pharma évalue de nouvelles possibilités de traitement de la carence en fer avec Ferinject® dans différents domaines thérapeutiques. Des essais supplémentaires avec Ferinject® en cas d’insuffisance rénale chronique (IRC), en oncologie (anémie chez les patients atteints de cancer), en cardiologie (insuffisance cardiaque chronique), dans la prise en charge périopératoire et en gynécologie sont en cours.

FIND-CKD (Ferinject® assessment in patients with Iron deficiency anaemia and Non-Dialysis-dependent Chronic Kidney Disease) est une large étude clinique ouverte, multicentrique, randomisée à trois groupes – destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité du fer intraveineux (i.v.) Ferinject® (carboxymaltose ferrique) en comparaison avec du fer oral dans le traitement de l’anémie ferriprive chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique non dialysés (IRC ND). L’étude a satisfait à son critère primaire en démontrant que le fer intraveineux (i.v.) Ferinject® était supérieur aux thérapies orales à base de fer en réduisant la nécessité du recours à d’autres traitements de l’anémie (par ex. agents stimulant l’érythropoïèse (ASE, erythropoiesis-stimulating agents ESAs, ou transfusion sanguine) chez les patients atteints d’IRC avec IDA.

626 patients atteints d’IRC non dialysés (TFGe < 60mL/min/1,73 m2) qui n’avaient pas été traités avec des ESA au cours des quatre derniers mois et atteints d’anémie ferriprive (Hb 9-11g/dL et ferritine < 100ng/mL ou ferritine < 200ng/mL avec TSAT < 20%) ont participé à l’étude randomisée.

Les patients ont été répartis selon un ratio 1:1:2 dans l’un des trois groupes de traitement:
1er groupe: 1’000mg de fer i.v. Ferinject® avec ferritine cible = 400 - 600ng/mL
2e groupe: 200mg fer i.v. Ferinject® avec ferritine cible = 100 - 200ng/mL
3e groupe: fer oral quotidien (200mg de fer élémentaire)

Le critère d’évaluation primaire a constitué le moment d’initiation d’un autre traitement de l’anémie ou de l’obtention de deux valeurs consécutives Hb < 10g/dL sans augmentation de Hb > 0,5g/dL.

Références
1. Fishbane S. Anemia and cardiovascular risk in the patient with kidney disease. Heart Fail Clin 2008;4:4 01-410.
2. Kovesdy CP, Trivedi BK, Kalantar-Zadeh K, Anderson JE. Association of anemia with outcomes in men with moderate and severe chronic kidney disease. Kidney Int 2006; 69: 560-564.
3. Thorp ML, Johnson ES, Yang X, Petrik AF, Platt R, Smith DH. Effect of anaemia on mortality, cardiovascular hospitalizations and end-stage renal disease among patients with chronic kidney disease. Nephrology (Carlton) 2009; 14: 240-246.
4. Valderrábano F, Hörl WH, Macdougall IC, et al. PRE-dialysis survey on anaemia management. Nephrol Dial Transplant 2003; 18: 89-100.
5. Fishbane S, Pollack S, Feldman H, Joffe M. Iron Indices in Chronic Kidney Disease in the National Health and Nutritional Examination Survey 1988–2004. Clin J Am Soc Nephrol. 2009; 4: 57–61.
6. Hörl WH. Non-erythropoietin-based anaemia management in chronic kidney disease. Nephrol Dial Transplant 2002; 17(Suppl 1): 35-38.
7. Fishbane S, Frei GL, Maesaka J. Reduction in recombinant human erythropoietin doses by the use of chronic intravenous iron supplementation. Am J Kidney Dis 1995; 26: 41-46.
8. Sunder-Plassmann G, Hörl WH. Importance of iron supply for erythropoietin therapy. Nephrol Dial Transplant 1995; 10: 2070-2076.

Contact

Beatrix Benz

Head of Global Communications & Public Affairs


Vifor Pharma SA

Global Communications
Flughofstrasse 61
casa postale
CH-8152 Glattbrugg

Tél.:
+41 58 851 80 00
Fax:
+41 58 851 80 01

Envoyer le lien

Envoyer en tant que lien



Liens