Communiqué de presse

Une méta-analyse portant sur des données de patients rapporte que le traitement de la carence en fer par Ferinject® chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque chronique systolique est associé à un taux réduit d’hospitalisations et de décès cardiovasculaires

Lundi 31 août 2015, ↓ accès direct au téléchargement

Cette méta-analyse, qui sera présentée lors du Congrès 2015 de la Société Européenne de Cardiologie (European Society of Cardiology; ESC), a été réalisée sur la base de quatre essais en double aveugle achevés, menés chez des patients ambulatoires souffrant d’insuffisance cardiaque chronique (ICC) systolique et de carence en fer (CF), qui ont comparé l’efficacité et la sécurité du traitement à base de fer intraveineux par Ferinject® (fer-carboxymaltose) contre placebo. Ces quatre essais, dont les études FAIR-HF et CONFIRM-HF, avaient déjà démontré que Ferinject® améliorait la capacité à faire de l’exercice, les symptômes et la qualité de vie des patients atteints d’ICC et de CF. Bien qu’ils fassent état d’une plus faible occurrence des hospitalisations et des décès, ils n’ont pas été conçus initialement pour mettre en évidence les différences en matière d’hospitalisation et de mortalité entre Ferinject® et un placebo. Cette méta-analyse prouve néanmoins aujourd’hui que le traitement par Ferinject® est associé à une réduction significative de 41% du risque d’hospitalisation cardiovasculaire récurrente ou de décès cardiovasculaire [ratio (IC 95%): 0,59 (0,40-0,88), p=0,009].

«Cette analyse montre que traiter les patients souffrant d’insuffisance cardiaque chronique systolique et de carence en fer avec du fer-carboxymaltose pourrait avoir un impact significatif sur les résultats cardiovasculaires», a déclaré Stefan Anker, auteur principal de la méta-analyse et ancien président de la Heart Failure Association de l’ESC. «La carence en fer est une comorbidité courante de l’insuffisance cardiaque et représente un fardeau significatif pour les patients, malgré le recours à un traitement conventionnel optimal contre l’insuffisance cardiaque. Bien que ces résultats concernant Ferinject® doivent être confirmés par un large essai clinique, le diagnostic et le traitement de la carence en fer pour améliorer la capacité à faire de l’exercice, les symptômes et la qualité de vie continuent de faire partie intégrante d’une approche de soins optimisée de l’ICC.»

En étudiant les données individuelles centralisées des quatre essais en double aveugle menés chez des patients ambulatoires souffrant d’ICC systolique et de CF (FER-CARS-01, FAIR-HF1, EFFICACY-HF et CONFIRM-HF2), cette méta-analyse offre un solide examen des effets potentiels de Ferinject® sur les hospitalisations et la mortalité de cette population de patients. Pour les quatre essais, les hospitalisations et les causes de décès ont été sélectionnées séparément à l’aveugle par un comité de sélection, sur la base des mêmes critères prédéfinis. Tous les essais étaient conçus comme des essais randomisés, prospectifs, multicentriques en double aveugle et incluaient des patients ambulatoires souffrant d’ICC symptomatique (NYHA de classe II/III) avec FEVG ≤ 45% et présence d’une CF (définie par les valeurs suivantes: ferritine <100 ng/m ou ferritine 100-299 ng/ml si la saturation de la ferritine (TSAT) <20%). Au total, 839 patients, traités dans 138 centres répartis dans 19 pays, ont répondu aux critères de cette méta-analyse. Les groupes Ferinject® et placebo étaient composés respectivement de 504 et 335 patients.

La carence en fer est une comorbidité reconnue de l’ICC3 et, en Europe, elle pourrait concerner jusqu’à 50% des patients souffrant d’ICC4. De nombreuses études ont décrit la CF, avec ou sans anémie, comme un facteur de risque indépendant conduisant à la mortalité4, une faible capacité à faire de l’exercice5 et une baisse de la qualité de vie6.

Les résultats détaillés de la méta-analyse seront dévoilés lors du congrès ESC, qui aura lieu à Londres (Royaume-Uni) du 29 août au 2 septembre 2015.

Vifor Pharma, une entreprise du Groupe Galenica, est l’un des leaders mondiaux en matière de découverte, développement, fabrication et commercialisation de produits pharmaceutiques utilisés dans le traitement de la carence en fer. La société propose également un portefeuille diversifié de produits de prescription et de produits délivrés sans ordonnance (OTC). Vifor Pharma, dont le siège est à Zurich (Suisse), étend sans cesse sa présence mondiale et dispose d’un vaste réseau de filiales et de partenaires dans le monde.

Pour de plus amples informations sur Vifor Pharma et sa société mère, Galenica, veuillez consulter www.viforpharma.com et www.galenica.com.

Ferinject® (nom de marque aux Etats-Unis: Injectafer®) est un médicament à base de fer par voie intraveineuse non-dextran novateur découvert et développé par Vifor Pharma, une société du Groupe Galenica. Son principe actif est le fer-carboxymaltose. A ce jour, Ferinject® a obtenu l’autorisation d’être commercialisé dans 68 pays dans le monde pour traiter la carence en fer lorsque le fer par voie orale est inefficace ou ne peut pas être employé. Dans de nombreux pays, les préparations intraveineuses à base de fer sont principalement utilisées chez les patients sous dialyse. Toutefois, la carence en fer étant aussi une complication de nombreuses autres maladies, Vifor Pharma étudie de nouvelles opportunités pour utiliser Ferinject® dans le traitement de la carence en fer dans différents domaines thérapeutiques. D’autres essais cliniques avec Ferinject® dans les domaines de l’insuffisance rénale chronique, l’oncologie (anémie chez les patients atteints de cancer), la cardiologie (insuffisance cardiaque chronique), la gestion du sang des patients et la gynécologie sont en cours.

Contact

Beatrix Benz

Head of Global Communications & Public Affairs


Vifor Pharma Ltd.

Global Communications
Flughofstrasse 61
P.O. Box
CH-8152 Glattbrugg

Tél.:
+41 58 851 80 00
Fax:
+41 58 851 80 01

Envoyer le lien

Envoyer en tant que lien



Liens