Insuffisance rénale chronique non dialysée (IRC ND), carence en fer et anémie

Nephrology ND-CKD

La fonction rénale diminuée chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique peut réduire la stimulation de la synthèse des globules rouges et l’utilisation du fer nutritionnel ou emmagasiné, ce qui peut entraîner une anémie même chez des patients non hémodialysés.

La directive récemment publiée sur les maladies rénales: «Improving Global Outcomes Clinical Practice Guideline for Anaemia in Chronic Kidney Disease»1 souligne l’importance de détecter et traiter la carence en fer avant toute chose dans le traitement de l’anémie.
Cette nouvelle directive montre que la thérapie à base de fer est un pilier du traitement de l’anémie et insiste sur l’importance de détecter et traiter la carence en fer chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique. La recommandation consistant à s’attaquer à toutes les causes d’anémie pouvant être corrigées avant d’initier un traitement par des agents stimulateurs de l’érythropoïèse (ASE) constitue un élément clé à cet égard. Le traitement à base de fer intraveineux est considéré comme une possibilité de traitement de l’anémie ferriprive qui permet d’éviter ou de réduire l’administration d’ASE, d’éviter ou de minimiser les transfusions sanguines, et d’aider à traiter les problèmes liés à l’anémie, car il peut favoriser l’érythropoïèse et faire augmenter le taux d’hémoglobine1.

Des informations plus détaillées sont disponibles sur le site KDIGO.

Références
1. Kidney Disease: Improving Global Outcomes (KDIGO) Anaemia Work Group. KDIGO Clinical Practice Guideline for Anaemia in Chronic Kidney Disease. Kidney Int Suppl 2012;2:279–335

Contact

Vifor Pharma SA

Flughofstrasse 61
case postale
CH-8152 Glattbrugg

Tél.:
+41 58 851 80 00
Fax:
+41 58 851 80 01

Envoyer le lien

Envoyer en tant que lien



Liens